Comment choisir une agence linguistique pour développer son entreprise ?

Quels sont les services de traduction et d'interprétation ?



Les définitions suivantes sont communément acceptées pour "traduction" ; et "interprétation"

La traduction est le processus de transfert d'idées exprimées par écrit d'une langue à une autre.

L'interprétation est le processus par lequel le mot parlé est utilisé lors du transfert de sens entre les langues.

Les services de traduction et d'interprétation réussis permettent d'atteindre un sens et une facilité de compréhension pour le public cible, en évitant l'embarras de la conversion littérale de l'anglais et en reconnaissant les problèmes d'alphabétisation. La conversion littérale de l'anglais vers d'autres langues peut prêter à confusion parce que de nombreux mots et expressions n'ont pas d'équivalent non anglais. En effet, l'un des principes directeurs des services linguistiques compétents est "la signification du sens" ; plutôt que "mot pour mot""

Nuance culturelle



L'objectif d'atteindre le sens et la facilité de compréhension est favorisé par la transmission des nuances culturelles. La nuance culturelle est soutenue lorsque les traducteurs et les interprètes sont à l'aise à la fois dans la culture américaine et dans la culture de la communauté linguistique cible.

Trois termes que vous pouvez rencontrer dans les discussions sur la culture et la langue sont "biculturel," ; "concordance culturelle," ; et "langue maternelle." ; "Biculturel" ; est utilisé pour transmettre le sentiment d" ; être à la maison dans deux cultures, mais ne conf"conférence "culturelle.Ce dernier est utilisé pour décrire les circonstances dans lesquelles le traducteur ou l'interprète est de la même culture que le traducteur ou l'interprète.

Comment une agence linguistique s'intègre-t-elle à votre programme d'accès linguistique ?



Un fournisseur de services linguistiques est une organisation qui fournit des services d'interprétation et/ou de traduction à une autre organisation, habituellement moyennant des frais. La meilleure façon pour une agence linguistique de servir votre organisation dépend du niveau de la demande, de la combinaison linguistique de vos clients, de la compétence des ressources linguistiques internes facilement disponibles et de la capacité des fournisseurs qui sont à votre disposition.

1. Soutien auxiliaire pour le personnel surchargé et/ou les interprètes/traducteurs contractuels


Les organisations qui ont des interprètes/traducteurs internes et du personnel bilingue formé qui servent d'interprètes/traducteurs peuvent retenir les services d'une agence comme ressource auxiliaire lorsque les ressources ordinaires ne sont pas disponibles. Les besoins non satisfaits peuvent alors être comblés sur une base ad hoc sans avoir à engager du personnel supplémentaire.

2. source primaire pour les interprètes/traducteurs de langues rarement rencontrés.


Certaines organisations font principalement appel à des prestataires pour fournir des interprètes/traducteurs uniquement pour les langues que l'on rencontre peu fréquemment. Certains prestataires, en raison du large éventail d'entreprises desservies et de langues rencontrées, ont mis en place des incitations commerciales et des gains d'efficacité économique pour conserver les interprètes ou les traducteurs dans un large éventail de langues.

3. Source principale de tous les besoins d'aide linguistique


Pour certaines organisations, il est plus efficace et efficient d'impartir tous les besoins d'aide linguistique. Les services de l'agence linguistique peuvent alors être intégrés au service à la clientèle sans ajouter de capacité de service interne.

Qu'attendez-vous d'une agence linguistique ?



Les fournisseurs de services linguistiques sont comme toutes vos autres relations d'affaires contractuelles.

Il devrait y avoir un contrat clair qui précise les responsabilités, attribue les responsabilités, fixe les taux de rémunération et énonce la façon dont les difficultés ou les différends sont résolus. Certains fournisseurs peuvent être en mesure de fournir des services supplémentaires, comme la facturation personnalisée, la collecte de données, les cartes d'identification linguistique, la formation, etc.

Qualité du produit : L'attente la plus importante d'un fournisseur de services linguistiques est la qualité de l'interprétation et de la traduction. Un prestataire doit être disposé à garantir la qualité des services linguistiques qu'il vend. Comme nous l'avons déjà mentionné, cela ne signifie pas que l'interprétation et la traduction de l'anglais vers la langue cible sont tout simplement exactes. L'effort d'interprétation et de traduction doit plutôt être pleinement conscient de la culture de la langue cible afin de s'assurer que le sens véritable est transmis.

Service à la clientèle : Un fournisseur de services linguistiques devrait être en mesure de fournir un service à la clientèle de haute qualité. Voici quelques-unes des caractéristiques d'un service de haute qualité:
a. Capacité de répondre à la demande d'interprétation. Le prestataire devrait être en mesure de remplir la plupart des rendez-vous que vous lui assignez, sauf dans les langues qu'il vous a indiquées au moment de la signature du contrat et qu'il n'a pas pu vous fournir facilement.
b. Capacité de répondre à la demande de traduction. Les traductions doivent être faites pour le sens et la facilité de lecture, en évitant la maladresse, et souvent l'imprécision, des traductions littérales de l'anglais. Le fournisseur doit bien connaître les forces et les faiblesses des différentes méthodes de traduction et être en mesure de vous conseiller sur les méthodes les mieux adaptées aux circonstances immédiates, y compris l'opportunité d'utiliser des documents imprimés en deux langues. Parfois, des essais sur le terrain peuvent être nécessaires pour s'assurer que les objectifs de traduction sont atteints. Le fournisseur devrait être en mesure de respecter les délais de production des documents traduits.
c. Faibles taux d'annulation ; prestation de services à temps. Si un prestataire s'engage à envoyer un interprète, celui-ci doit être présent et à l'heure.
d. Délai d'intervention d'urgence acceptable. Des dispositions devraient être prévues dans le contrat pour les situations d'urgence qui nécessitent une aide linguistique immédiate.
e. Mise en œuvre. Un fournisseur devrait être prêt à former vos employés sur la façon d'accéder aux services d'interprétation du fournisseur et sur la meilleure façon d'utiliser les services d'interprétation et d'interagir avec les interprètes.
f. Programmation rationnelle des interprètes. Un prestataire doit laisser suffisamment de temps aux interprètes pour remplir leurs obligations.
g. Taux de connexion rapide. Avec l'interprétation téléphonique, le fournisseur devrait être en mesure de fournir un taux de connexion moyen de moins d'une minute, mesuré à partir du moment où le téléphone commence à sonner chez le fournisseur jusqu'au moment où un interprète est en ligne.
h. Règlement efficace des plaintes. Le fournisseur doit fournir les coordonnées d'une personne-ressource clé de l'entreprise pour résoudre les plaintes ou les préoccupations.

Comment choisir le meilleur fournisseur de services linguistiques pour répondre à vos besoins ?

Bien que les besoins puissent différer, il existe des préoccupations communes qui aideront à choisir un fournisseur de services linguistiques. Celles-ci peuvent être regroupées sous trois rubriques : (1) Qualité des interprètes et des traducteurs ; (2) Prestation des services ; et (3) Administration. Voici quelques questions à poser.

Qualité des interprètes et des traducteurs
a. Comment le prestataire recrute-t-il les interprètes et les traducteurs ? Les prestataires les plus performants semblent recruter régulièrement des interprètes et des traducteurs à partir d'un large éventail de sources. Ils peuvent également entretenir des relations étroites et continues avec les communautés d'immigrants et de réfugiés, ainsi qu'avec les organisations professionnelles et les programmes de formation.
b. Le prestataire filtre-t-il les candidats traducteurs et interprètes ? Tous les âges établissent une exigence minimale pour les traducteurs et les interprètes, mais ce plancher peut varier d'un fournisseur à l'autre. Tous devraient faire l'objet d'une évaluation de leurs compétences linguistiques dans les deux langues actives. Une mesure de la compétence professionnelle peut être trouvée en examinant des indicateurs tels que le nombre d'années d'expérience, la formation formelle en traduction et en interprétation, et l'accréditation d'organismes reconnus par les professionnels.
c. Le prestataire a-t-il besoin d'interprètes et de traducteurs pour recevoir une formation professionnelle ? Il est essentiel que les interprètes et les traducteurs soient formés, sinon formellement, soit en interne. La formation initiale de base peut durer de quatre heures à plus de 200 heures, dont 40 heures sont une durée courante. Pour les interprètes, la formation devrait idéalement porter sur le rôle de l'interprète, l'éthique, les compétences de base en conversation et la gestion du déroulement d'une séance.
d. Le prestataire a-t-il besoin d'une formation continue ? la formation continue devrait être considérée comme une attente raisonnable.
e. Les interprètes ou traducteurs du prestataire sont-ils certifiés et, le cas échéant, par qui ? il est utile de savoir combien d'interprètes et de traducteurs certifiés le prestataire a dans chaque langue et la source de la certification.
f. Quel code de déontologie les interprètes/traducteurs doivent-ils respecter ? Demandez de l'information sur les codes d'éthique utilisés par le fournisseur de soins.
g. Quels protocoles les interprètes sont-ils censés utiliser ? De nombreux fournisseurs ont élaboré des protocoles internes utilisés par les employés ou les entrepreneurs. Vous devez vous assurer que les protocoles sont conformes à vos besoins internes. Par exemple, un protocole peut indiquer à l'interprète ce qu'il doit faire en cas de panne de communication.
h. Comment le prestataire fournit-il une assurance qualité à long terme pour l'interprétation ou la traduction ? Le coût des services linguistiques doit être justifié par l'assurance que les services fournis sont exacts et fiables. L'assurance de la qualité est essentielle pour protéger l'accès des personnes dont la maîtrise de l'anglais est limitée.
i. De quels mécanismes le prestataire dispose-t-il pour informer les interprètes des politiques et procédures spécifiques de votre organisation ? Un mécanisme de formation devrait être mis en place pour s'assurer que les interprètes s'intègrent bien à votre organisation.
j. Le fournisseur est-il spécialisé dans un domaine ou une industrie en particulier ? Certains fournisseurs desservent tous les lieux : juridique, médical, services sociaux, financier, service à la clientèle, éducation, etc. D'autres, cependant, ne se spécialisent que dans un ou peut-être deux domaines. Quoi qu'il en soit, vous devez vous assurer que l'expertise du fournisseur s'aligne sur vos besoins.

Prestation de services linguistiques


a. Langues disponibles. La profondeur, l'étendue et la qualité de son bassin d'interprètes et de traducteurs sont des facteurs essentiels à prendre en compte dans le choix d'un fournisseur. Certains fournisseurs se spécialisent uniquement dans des langues spécifiques (p. ex., l'espagnol) ou des groupes linguistiques (p. ex., l'Europe de l'Est). Compte tenu de vos besoins linguistiques particuliers, il se peut qu'au lieu de faire affaire avec un seul fournisseur linguistique, vous souhaitiez en faire affaire avec plus d'un. De cette façon, vous pouvez profiter des forces de chacun.
b. Alliances de soutien. Certains fournisseurs ont conclu des ententes de sauvegarde avec d'autres fournisseurs pour répondre à des demandes qui pourraient autrement demeurer sans réponse. Bien que cette pratique permettra certainement d'accroître la capacité des fournisseurs, vous voudrez vous assurer que les fournisseurs alliés maintiennent les mêmes normes que celles auxquelles vous vous attendez d'un fournisseur sous contrat.
c. Réactivité (pour les interprètes en personne). Le prestataire doit suivre et partager l'information sur les pourcentages de toutes les demandes qu'il est en mesure de remplir.
d. Taux de non présentation (pour les interprètes en personne). Le fournisseur devrait suivre et partager l'information sur les pourcentages de toutes les demandes qui donnent lieu à des absences.
e. Temps de connexion (pour interprètes téléphoniques). Les temps de connexion de 45 secondes ou moins sont compétitifs. Les temps doivent être calculés à partir du moment où l'appel commence à sonner chez le fournisseur jusqu'à ce qu'un interprète soit sur la ligne.
f. Exigences en matière d'équipement standard (pour les interprètes téléphoniques). De nombreux services d'interprétation téléphonique seront en mesure de recommander des technologies téléphoniques à haut-parleur spécifiques. Parce que les technologies peuvent augmenter les coûts tout en améliorant la qualité, vous devez vous renseigner sur les mises à niveau technologiques nécessaires qui pourraient devoir être apportées.
g. Système de reprise après sinistre (pour interprètes téléphoniques). S'il y avait une sorte de catastrophe nationale, l'accès à des interprètes au téléphone deviendrait plus important. Vous devriez demander au fournisseur s'il existe des plans d'urgence pour l'accès linguistique en temps de crise.
h. Équipement de commutation (pour interprètes téléphoniques). Pour ceux qui ont de l'expérience avec les centres d'appels et les télécommunications, l'information sur le système de commutation du fournisseur peut vous en dire long sur son degré de préparation pour traiter un grand volume d'appels, suivre les statistiques de connectivité et fournir une facturation et des rapports précis.
i. Tester le matériel traduit. Certains fournisseurs vérifient l'exactitude des documents traduits. Par exemple, un prestataire peut proposer d'effectuer des tests de dépistage dans le cadre d'un groupe de discussion (un groupe du public cible) dans le cadre du service.
j. Services supplémentaires. Certains fournisseurs offrent des services de soutien auxiliaires qui peuvent vous être utiles. Plus il y a de services offerts, plus ils peuvent devenir un partenaire.

Administration


a. Frais. Les frais d'interprétation en personne sont habituellement facturés à l'heure, avec un minimum d'une heure. Les frais d'interprétation par téléphone sont généralement facturés à la minute, bien que les frais puissent varier selon l'heure de la journée ou la langue. Les services de traduction sont souvent facturés au mot ou à la page. Quoi qu'il en soit, le coût varie généralement en fonction de la difficulté de recruter des interprètes et des traducteurs dans une langue donnée. Il peut également y avoir une variété de frais ou de rabais associés au service, tels que des frais d'installation uniques, un minimum mensuel, des rabais de volume, des frais d'annulation, etc. Assurez-vous d'avoir pris connaissance des informations tarifaires avant de vous inscrire.
b. Politiques d'annulation. Quelle est la politique d'annulation du fournisseur ? Si vous annulez une demande d'interprète, des frais vous seront-ils facturés ? La plupart des fournisseurs ne factureront pas de frais si l'annulation survient plus de 24 heures avant le rendez-vous. Certains fournisseurs factureront des frais, car ils estiment qu'il est juste de payer l'interprète dont le temps a été réservé et qui pourrait ne pas être en mesure d'obtenir un autre rendez-vous pour remplacer celui qui a été annulé. Les annulations le jour même sont presque toujours facturées.
c. Historique de l'entreprise. La confiance fait partie intégrante d'une bonne relation de travail. Il est important d'en apprendre le plus possible sur les personnes qui dirigent le prestataire et sur leur expérience. Demander et assurer le suivi des renvois actuels et passés.
d. Participation de l'industrie. Un facteur clé dans votre considération d'un fournisseur peut être le degré d'engagement qu'il a pris dans le développement continu des domaines de l'interprétation et de la traduction. Vous voudrez peut-être savoir si le fournisseur est membre d'un organisme national, régional ou local voué à l'avancement des domaines de l'interprétation et de la traduction.
e. Documents clés. Au minimum, vous devriez demander à voir un contrat type et un exemple de relevé de facturation avant de signer. Si vous avez besoin de renseignements précis qui ne figurent pas dans le projet de loi normalisé, vous devriez en parler dans les négociations contractuelles. Vous devez avoir l'assurance que le fournisseur a la capacité de suivre les données dont vous avez besoin.

Comment utiliser un fournisseur ?



La partie la plus importante dans le travail avec un prestataire est une communication claire. Le fournisseur, lorsqu'il est utilisé correctement, fait partie de votre équipe d'accès linguistique. Cependant, la façon dont vous êtes organisé à l'interne aura un effet considérable sur le bon déroulement de la collaboration.

1. systèmes internes en place. Il doit être clair pour vos employés quand le besoin d'un interprète doit être noté, qui est responsable de la commande de l'interprète et comment cela doit être fait. En outre, le personnel devrait savoir qui a la responsabilité d'annuler l'interprète si nécessaire. Dans la mesure du possible, la documentation devrait être disponible sur papier. Vos employés devraient également reconnaître la nécessité de faire traduire dans les langues appropriées des documents essentiels, comme un formulaire de consentement du patient dans le milieu des soins de santé.

2 Information à l'interprète. En plus de la date, de l'heure et du lieu, l'interprète doit être informé de la nature de l'interprétation, des noms des personnes concernées et de toute autre information nécessaire à la réussite d'une intervention d'accès linguistique.

3. contact direct avec les traducteurs et interprètes. Vous devez vérifier si le contact direct avec les traducteurs et les interprètes est autorisé. Le contact direct avec les traducteurs et les interprètes peut aider à résoudre les problèmes immédiatement, sans que le prestataire n'ait besoin d'agir comme intermédiaire.

Comment puis-je surveiller le rendement d'un fournisseur ?



Il existe un certain nombre de façons de surveiller le rendement d'un fournisseur. Du côté de l'interprétation, vous pouvez faire le suivi des demandes traitées, des demandes retournées, des taux d'absences et d'arrivées tardives, des taux d'erreurs de facturation, des plaintes, de la réactivité, de la résolution des problèmes et de la récurrence des problèmes. Vous voudrez peut-être solliciter activement la rétroaction de vos clients et de vos employés au sujet du fournisseur, soit au moyen de rétroactions régulières ou de sondages périodiques.

Du côté de la traduction, méfiez-vous des principales préoccupations suivantes:
Les problèmes de traduction.
o Traductions littérales allant de maladroites, au mieux, à trompeuses ou complètement incompréhensibles.
o Traductions qui ratent la cible en raison du manque de connaissances culturelles pertinentes du traducteur, y compris le manque de familiarité avec les modèles linguistiques locaux et l'utilisation des mots.
o Traductions faites à un niveau de lecture trop difficile pour le public visé.
o Traductions faites dans un style qui n'est pas adapté à l'objectif du document.
o Erreurs qui reflètent l'absence de relecture minutieuse du produit final.

Derniers articles :

Quels sont les services de traduction et d'interprétation ? Les définitions suivantes sont communément acceptées ...